Le Petit-Pressigny - Les Bordes

Ce lieu a porté les noms de: Bordes Guenand (1312), Bordas Guenent (vers 1330, pouillé de Tours), Les Bourdes Genant (1639), Les Bordes (XVII siècle), Château des Bordes (XVIII siècle, carte de Cassini), Les Bordes Guénand (1813 et 1946, cadastre) et Les Bordes (carte IGN).
Cet ancien fief relevait de la baronnie de Preuilly à foi et hommage-lige, 50 setiers de blé et 10 livres. Au XVIIe siècle, le logis seigneurial était pourvu de fortifications assez importantes. Guillaume Guenand, chevalier, vivant en 1312, est le premier seigneur connu. D'Agnès de Maumont, veuve de Guillaume IV, vicomte de Thiern, il eut un fils, qui suit. Guillaume Guenand II, chevalier, seigneur des Bordes et du Blanc, en Berry, épousa vers 1320, Brunissente de Thiern, dont il eut Guillaume Guenand III et Radégonde, mariée à Guy V de la Trémoille, seigneur de Vazois et de Lussac-les-Églises, grand-pannetier de France, qui mourut à Loudun, en août 1350. Radégonde Guenand décéda en 1387 et fut inhumée, ainsi que son mari, dans l'église abbatiale de la Colombe. Guillaume Guenand III, chevalier, seigneur des Bordes et du Blanc, en Berry, lieutenant-général au gouvernement de Touraine (1369), capitaine du château de la Haye (1370), porte-oriflamme de France, fut tué à la bataille de Nicopolis, en Hongrie, en 1396. De son mariage avec Annette d'Amboise (Marguerite de Bruyères, d'après P. Anselme), il eut deux enfants: Jean, qui suit, et Jeanne, femme de Hugues d'Amboise. Jean Guenand, chevalier, chambellan du roi, seigneur des Bordes et de Cayeu, fut retenu prisonnier en Turquie de 1397 à 1400 et mourut sans postérité en 1418. Il avait épousé Jacqueline, fille de Guillaume, châtelain de Beauvais, et de Jeanne de Raineval. Tous ses biens passèrent aux mains de sa sœur. Hugues d'Amboise, chevalier, seigneur de Chaumont, chambellan du roi et du duc d'Orléans, fils de Hugues d'Amboise et de Marguerite de Janville, épousa Jeanne Guenand, héritière de la terre des Bordes et en eut deux enfants: Pierre, qui suit, et Madeleine, mariée à Antoine de Prie, baron de Buzançais. Pierre d'Amboise, chevalier, seigneur des Bordes, de Chaumont, Preuilly, Meillan, Sagonne, etc..., chambellan des rois Charles VII et Louis XI, prévôt de Paris, mourut le 28 juin 1473, laissant de son mariage avec Anne de Bueil, fille de Jean de Bueil, comte de Sancerre et amiral de France, 17 enfants, entre autres, Jean, qui suit. Jean d'Amboise, chevalier, seigneur des Bordes et de Bussy, gouverneur de Normandie, eut quinze enfants de son mariage avec Catherine de Saint-Belin. Le 18 septembre 1488, il rendit hommage au baron de Preuilly pour la terre des Bordes.  Charles d'Amboise, chevalier, seigneur des Bordes (fils du précédent), mourut sans postérité. Philippe de Créquy, chevalier de l'ordre du roi, était seigneur des Bordes en 1567. Léonor Chabot, comte de Charny et de Buzançais, seigneur de Pagny, Mirebau, chevalier de l'ordre du roi, grand écuyer de France, lieutenant-général de Bourgogne, mourut en 1597, laissant plusieurs enfants, entre autres, Marguerite Chabot, comtesse de Charny, dame des Bordes, mariée en février 1583, à Charles de Lorraine, duc d'Elbeuf, grand-écuyer et grand-veneur de France, et décédée à Paris le 29 septembre 1652. Charles de Lorraine, duc d'Elbeuf, petit-fils de Charles, dont on vient de parler, hérita de la terre des Bordes et du comté de Buzançais, et les vendit au suivant. Jean Philippeaux, chevalier, seigneur de Villesavin, secrétaire du roi, comte de Buzançais et seigneur des Bordes, n'eut, de son mariage avec N. Blondeau de Villesavin, qu'une fille unique, Anne Philippeaux. Léon Bouthillier, comte de Chavigny et de Buzançais, seigneur des Bordes, secrétaire d’État, commandeur et grand trésorier des ordres du roi, marié à Anne Philippeaux, mourut avant 1653. Philippe de Clérembault, comte de Palluau, maréchal de France, gouverneur et bailli de Berry, seigneur des Bordes, du chef de sa femme, Louise-Françoise Bouthillier de Chavigny, mourut à Paris le 24 juillet 1665. Sa veuve, par acte du 16 février 1718, donna le domaine des Bordes à son neveu, qui suit. Louis Bouthillier de Chavigny, 1718. Joseph-Ignace-Côme-Alphonse-Roch de Valbelle, marquis de Valbelle, seigneur des Bordes, 1763. Jean-Balthazar, comte d'Adhémar de Montfalcon, colonel du régiment de Chartres, chevalier de Saint-Louis, ministre plénipotentiaire au gouvernement des Pays-Bas, était seigneur des Bordes en 1765-1777. Il épousa Gabrielle-Pauline Bouthillier de Chavigny, dame d'atours de la reine de France. Pierre Gaullier, écuyer, seigneur des Bordes, de la Celle-Guenand, Thaïs, Saint-Cyr-du-Gault, procureur du roi au présidial de Tours, de 1767 à 1775, puis procureur du roi honoraire au même siège, obtint des lettres de noblesse, datées du 19 octobre 1785. Il mourut à Tours le 27 juin 1789. Pierre-Adrien Gaullier, écuyer, fils du précédent, procureur du roi au présidial de Tours, de 1775 à 1791, mourut à Tours le 14 janvier 1810.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire