Anché - La Garde

Ce domaine s'est appelé: La Garde ou le Pont (1538, Archives départementales), La Garde (1621, Archives communales d’Anché), Le Pont de la Garde (1639, Rôle des fiefs de Touraine, rôle de Chinon), La Garde (1671, Archives communales d’Anché), La métairie de la Garde (1738, Archives départementales), La Garde (1747 et 1764, Archives départementales), La Garde (XVIIIe siècle, Carte de Cassini), La Garde (1832 et 1972, Cadastre). On y voit une chapelle.
C'est un ancien fief. En 1538, il appartenait à Gabriel Mirault, docteur en médecine; en 1635, à René Philbert; en 1671, à Pierre-Paul Philbert, sieur de l'Ingranderie et de la Garde; en 1684, à Pierre Martineau; en 1747, à Michel-Étienne Turgot, marquis de Sousmons, conseiller d’État, marié à Madeleine-Françoise Martineau, et qui mourut avant 1764.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire